Les auteurs ont la parole...
Frédéric CHATOUX

Aujourd’hui, je vous propose une rencontre avec Frédéric CHATOUX, musicien de talent. En 1992, il est reçu au sein de l’Orchestre de l’Opéra de Paris où il occupe depuis juin 2000 le poste de Flûte Solo super soliste. Aujourd’hui, il publie son premier roman Qui parle ? aux Editions Abordables.

Bonjour Frédéric,

Je tiens tout d’abord à vous remercie d’avoir accepté de répondre à mes questions.

Comment vous est venue l’envie de l’écrire ?

J’ai toujours écrit. Depuis l’enfance. D’abord sous forme de journal, puis de poèmes ou de "cadavres exquis" surréalistes. Étudiant, j’ai commencé à inventer un conte musical. Après la naissance de mes enfants, j’ai pris l’habitude de leur improviser des histoires au moment du coucher. Cet exercice oral a beaucoup développé mon imagination et mon envie d’explorer les mondes du merveilleux. En même temps, je prenais une autre habitude, celle d’écrire des discours et des lettres. Je réalise combien toutes ces pratiques différentes d’écriture m’ont "fait la main". Jusqu’au jour où un ami, qui a toujours encouragé mon désir créatif, est tombé malade. Après lui avoir écrit une ou deux lettres de soutien et constatant que j’allais m’engager dans un exercice récurrent, j’ai eu l’idée de lui écrire des histoires. Mon roman allait lentement se construire... durant trois ans.

Que représente pour vous l’écriture ?

La capacité d’entrer au cœur des choses, des idées, des psychés... de moi-même. Et plus encore, le plaisir de raconter des histoires. J’adore les histoires et je constate que nous, les humains adorons tous cela !

Y’a-t-il des livres ou des personnalités qui vous ont inspiré dans votre travail, en tant qu’auteur ou simplement en tant qu’homme ?

J’ai quelques auteurs qui m’accompagnent, dont je n’ai jamais oublié les livres. Maupassant, Giono, Gracq, Murakami, Hesse, Char, Desnos... Et puis il y a Platon qui m’a aidé à construire et structurer ma pensée.
Je suis fasciné par la maïeutique de Socrate, cette capacité à poser des questions à celui qui cherche des réponses... C’est pour cette raison qu’il y a un point d’interrogation dans mon titre.

Pour vous quel est le personnage principal de votre ouvrage ?

La sensibilité humaine. Je suis toujours troublé de la voir s’incarner à l’infini chez les êtres que je rencontre. Je suis également peiné lorsque je sens les humains chercher à l’éviter, la combattre même. Pour moi, cette faculté d’émotion, d’empathie, de subtilité permet d’appréhender l’existence et la relation aux autres avec justesse et justice. C’est la chance de l’humilité.

Pourquoi avoir appelé votre livre Qui parle ? ?

Qui parle ?... parce que ce livre tente à la fois de libérer la parole, d’interroger le réel comme le merveilleux, et de rester dans le doute afin de se maintenir en chemin, loin des certitudes de ce qui nous apparaît comme évident. Le doute pour rester humble, le doute pour chercher à comprendre le sens de la vie qui nous échappera sans doute toujours. Je ne veux jamais dire "je sais" mais plutôt "j’aimerais savoir". C’est la quête qui m’intéresse.

En quelques mots, à qui s’adresse votre livre ?

J’espère à tous. Il y a quelques jours, un enfant de onze ans trépignait pour lire mon livre. La maman se demandait si un jeune enfant pouvait lire une histoire contenant quelques scènes pouvant peut-être le choquer. Nous en avons parlé librement et, sans nous en rendre compte, devant l’enfant qui, après la conversation, insistait toujours. La maman a dit, puisqu’il a entendu parler des scènes en question sans être troublé, c’est qu’il peut lire le livre !

Comment avez-vous travaillé avec LEA ?

Comme dans une famille... idéale... Il y a tant d’affection, de sincérité... cela fait un bien fou !

Qui parle ?
Frédéric Chatoux

Sol a un don. Il l’a découvert à huit ans, en lisant la carte d’anniversaire de son père. Il a compris qu’il pouvait voir davantage que les autres, dans l’écriture, dans les gestes, dans les yeux. Mais ce don lui fait rapidement peur et il l’enfouit au fond de lui… jusqu’au jour où la vie va contraindre Sol à affronter cette connaissance.

D’abord intrigué par la rencontre d’Ella, une lycéenne mystérieuse, Sol sera confronté à des secrets de famille insoupçonnés.

Entre illusion et réalité, le jeune homme cherchera à savoir qui lui parle…

Frédéric Chatoux, déjà auteur d’un conte musical, mêle avec virtuosité questionnement philosophique et univers fantastique.

par Stéphanie
Passionnée des arts : cinéma, théâtre et bien sûr littérature... J'ai le plaisir de vous accueillir dans ma maison. J'espère que vous vous y plairez. Je vous souhaite une excellente visite et n'hésitez pas à me laisser des petits messages.

commentaires

commenter cet article

[Connexion]